On se présente

Egun on,
Milesker Julen eta Elorri, eskerrik asko proiektu hori bizierazteagatik!
Nous sommes la classe de CM de l’école publique de Larressore.

photo de groupe

 

Nous avons travaillé sur le thème de la biodiversité. Nous sommes allés au Pont du diable, nous ne l’avons pas vu . Par contre nous avons pu observer des oiseaux,

oiseaux Elaiadivers insectes

20170523_112221_resized

20170523_115924_resized20170523_112429_resized20170523_120342_resized

et araignées,

a

20170523_141107-1_resized20170523_105441_resized

des myriapodes …

20170523_101315_resized

IMG_1368

et autres papillons…

20170523_140601_resized20170516_141458_resized

Bonne visite et merci à Julen et Elorri, Mickael, et à tous les animateurs de la journée Errobiko’lanta!

le renard

On ne l’a pas vu mais nous étions sur son territoire car nous avons vu une de ses crottes.

une crotte de renard

une crotte de renard

Il chasse de petits rongeurs, des oiseaux mais aussi des reptiles ou des batraciens, et se nourrit occasionnellement de charognes.

Actif du crépuscule jusque dans la matinée, il s’installe souvent dans un terrier de blaireau abandonné. Il dormait sûrement quand nous sommes arrivés prés de sa tanière.

les outils des naturalistes

Nous nous sommes donc rendus au Pont du diable  de Larressore, avec une première recherche coté forêt, et une seconde dans la prairie.

pont  forêt  DSC_0123

Avec la méthode des carrés, nous avons observé les sols

la méthode des carrés

1er groupe

troisième groupe

deuxième groupe

On a aussi utilisé les aspirateurs à insectes:

aspirateur et carré

Avec le fauchoir, on chassait un peu plus haut…

Gabi observant sa prise...

Gabi observant sa prise…

 

...3 cardinaux

…3 cardinaux

Et avec la tarière en profondeur:

IMG_1363

Le parapluie japonais est aussi efficace

20170523_102333_resized 20170523_140959_resized

Ensuite, il faut identifier toutes les espèces

DSC_0138 DSC_0139 DSC_0140 IMG_1361 IMG_1362

 

 

 

 

 

les criquets : otiak

Nous avons aussi observé des criquets :

IMG_1377

20170523_135223_resized

Jaiotzan arroltzaren ateratzean neurtzen du 4 mm. Azalberritu ondotik aldi batez, neurtzen du zentrimetro bat. Neurtzen du 4 zm heldu adinean, 6 aldiz azalberritu ondotik. Mugitzen da jautzi eginez edo egaldatuz. Belarra, ostoak, kimuak eta fruituak jaten ditu. Otiak bakarrik bizi dira eta elkartzen dira parekatzeko.

La majorité des femelles pondent dans le sol. Après huit à neuf mois passés dans le sol , les œuf pondus en été vont éclore vers la fin du printemps de l’ année suivante.

Pour chanter, ses pattes arrières remuent en rythme de son chant qu’on appelle aussi stridulation. Le criquet ne chante pas vraiment, il frotte un morceau de pattes contre une autre, ça fait un bruit.

Leurs prédateurs sont nombreux : les araignées, les mantes religieuses , les oiseaux et tous les autres insectivores.

Un de leur moyen de défense est la fuite , mais c’est surtout leur faculté d’adopter les couleurs du milieu ou ils se trouvent.

la libellule demoiselle

La libellule est un insecte qui appartient à la famille des odonates : elle a des mandibules et de gros yeux pour mieux voir ses proies. Elle a un corps allongé et des ailes couvertes de dessins géométriques . Il en existe plusieurs sortes. On en a vu plus en prairie qu’en forêt, parce qu’ il y a plus de lumière et de chaleur et moins d’humidité.

une libellule

une libellule

L’ESCARGOT

Si, comme Sacha, vous êtes passionnés par les escargots, lisez cet article! Saurez-vous retrouver les 5 pièges qui s’y sont glissés?

L’escargot est un mollusque,c’est-à-dire un animal à corps mou. Il est protégé par une coquille solide, au fond de laquelle il se réfugie. Pour rester souple,il a besoin d’humidité. Il sort après la pluie et évite le soleil qui le dessèche. Que savons nous de plus?
Reproduction : L’escargot est hermaphrodite. Ce mot signifie qu’il est mâle et femelle à la fois. Il a cependant besoin d’un partenaire pour se reproduire. Lorsque deux escargot se rencontrent, ils s’envoient des sms (séduisant mollusque seul), entreprennent une parade nuptiale: ils se flairent,se caressent et se mordillent.

La coquille : L’escargot ne mue pas, car il agrandit sa coquille en sécrétant du mucus, qui durcit en séchant. Elle s’enroule en spirale et abrite ses poumons, ses intestins et son cœur. Elle le protège des intempéries et des prédateurs qui sont des mammifères et des oiseaux. L’escargot dort et hiberne à l’intérieur de sa coquille, car il n’a pas de place chez sa copine.

Une longue hibernation : Quand arrive la fin du mois de septembre, l’escargot s’enfonce dans la terre ou se cache dans un mur ou dans un buisson.
Il se rétracte au fond de sa coquille et, pour la fermer, il fabrique une solide membrane de mucus. Après un grand bol de céréales , il s’enfouit dans son duvet de plumes, se rétracte encore et produit une seconde membrane afin de mieux s’isoler du froid…Il est prêt pour une longue nuit de six mois!

La ponte : Grâce à sa tarrière , il creuse dans le sol un trou de 5 a 10 cm de profondeur et il dépose une cinquantaine d’œufs blancs.

L’incubation : Il recouvre ses œufs de terre, aplatit le sol et les abandonne à leur sort . Trois semaines après, les petits sortent de leurs œufs, rampent et remontent à la surface. Leur coquille est fine et jaune, leur peau grise et claire. Ils sont extrêmement fragiles, car ils sont très sensibles à la lumière. C’est pourquoi ils mettent casquette, crème solaire et lunettes pour jouer au foot. Sinon, ils ne sortent que la nuit pour se nourrir.

Les réponses sont ci-dessous, en dessin.

l'escargot envoie des sms à son amoureuse

l’escargot envoie des sms à son amoureuse

il n'a pas de place chez sa copine.

il n’a pas de place chez sa copine.

il hiberne dans son duvet de plumes et il met casquette et lunettes pour jouer au foot

il hiberne dans son duvet de plumes et il met casquette et lunettes pour jouer au foot

 

grâce à sa tarrière , il creuse dans le sol un trou

grâce à sa tarrière , il creuse dans le sol un trou

la piéride blanche

La piéride blanche

Nous avons trouvé une piéride blanche (pieris) qui est une espèce d’insecte lépidoptère. C’est un papillon blanc marqué de noir au bord de l’apex* des ailes antérieures. Les œufs ressemblent à des citrons miniatures, le temps d’incubation est de 4 à 10 jours.

Vocabulaire

*apex : Ce mot a trois définitions. Laquelle correspond au contexte ?

1-Pointe ou sommet d’un organe de forme conique. 2-Baguette d’olivier garnie de laine, qui surmontait le bonnet des saliens et des flamines. 3- Sommet du casque antique, auquel s’attachait la crinière.

Réponse : en italique dans le texte.

la sittelle torchepot

Nous nous sommes intéressés aussi aux oiseaux qui nous entouraient.

observation des oiseaux

Nous nous sommes aperçus qu’une sittelle avait choisi le tronc d’un chêne pour fabriquer son nid, et qu’elle essayait avec méfiance de rejoindre ses petits malgré notre présence. La sittelle niche dans des trous d’arbres, dont elle réduit la taille à l’aide de boue ou de terre argileuse, d’où son nom. Nous avons vu qu’elle était très forte pour escalader les troncs d’arbres Elle les parcourt pour faire sortir les insectes qui se cachent sous l’écorce. Nous avons essayé d’apercevoir les oisillons dans le creux mais on les a surtout entendus.